9 erreurs de bain de soleil et de protection

Le soleil est important pour notre système immunitaire, pour la formation de vitamine D et surtout pour notre esprit. Pas étonnant que l'été attire les gens à l'extérieur. Cependant, de nombreuses erreurs circulent à propos de la manipulation correcte de la protection solaire et solaire. La protection solaire est importante. Mais toute la sagesse qui circule n'est pas vraie. Voici une liste pour clarifier les erreurs courantes.

1. Après le crémage prolonge le temps de protection

Faux! L'effet de la crème solaire ne dure que pour une période de temps. C'est-à-dire que par un crémage répété - utile surtout après le bain - vous pouvez renouveler la protection, mais pas étendre. L'erreur est également que, avec une peau bronzée, aucune protection solaire n'est nécessaire. Le bronzage fournit seulement une certaine protection contre le rayonnement UV agressif. Même les peaux bronzées sont endommagées par un rayonnement intense - seules les conséquences sont visibles plus tard, comme le vieillissement prématuré et les taches de vieillesse.

Au fait: si une protection solaire et un anti-moustique sont nécessaires, appliquez toujours la crème solaire et le répulsif anti-moustique (liquide).

2. À l'ombre, vous n'avez pas de coup de soleil

Faux! L'opinion répandue selon laquelle vous n'avez pas à vous crémer à l'ombre est également fausse. Jusqu'à 85% de l'intensité du rayonnement est reflété par le sable, l'eau ou les bâtiments. Et les parapluies ou les nuages ​​n'arrêtent pas complètement les rayons du soleil. Incidemment, c'est pour cette raison que les personnes sensibles ont un coup de soleil, même si elles sont sous le parapluie toute la journée sur la plage. Par conséquent, même ceux qui ne vont pas directement au soleil doivent être écrémés.

La bonne nouvelle: vous pouvez aussi virer au brun à l'ombre - plus lent mais plus doux et plus uniforme! Et un autre conseil: à l’heure du déjeuner avec la lumière du soleil particulièrement intense ne pas rester à l’extérieur.

3. Vous êtes en sécurité dans l'eau

Pas vrai! Le contraire est vrai - l’eau est encore plus dangereuse car la surface de l’eau reflète les rayons. Cela peut intensifier l'effet nocif des rayons sur les parties du corps qui regardent hors de l'eau.

Même sous l'eau, vous n'êtes pas à l'abri du soleil - un demi-mètre au-dessous de la surface de l'eau, jusqu'à 60% des UVB et même 85% des rayons UVA arrivent. De plus, la peau mouillée brûle plus vite que la peau sèche. Particulièrement dangereux: comme la peau est refroidie en nageant, vous ne remarquez souvent le soleil que lorsque le dos est déjà rouge. Par conséquent, il est recommandé d'utiliser un écran solaire étanche pour nager.

Les produits imperméables tiennent mieux et protègent mieux la peau du chlore ou de l’eau de mer - mais là aussi, la crème solaire doit être régulièrement renouvelée par un crémage répété. Pour les enfants, les éclaboussures dans l'eau peuvent même nécessiter un maillot de bain spécial avec protection UV.

4. Les vêtements protègent contre le soleil

Non! Certains rayons UV pénètrent également dans les textiles. En particulier, les chemises serrées et légères ou un tissu mouillé laissent passer les rayons. Donc la peau z. B. sous un bikini brillant fait de légers dégâts matériels. Les produits de protection solaire doivent donc être appliqués sous le bikini ou le maillot de bain une demi-heure avant le bain de soleil.

Conseil: Des détergents avec un écran solaire sont disponibles sur le marché, ce qui, après des lavages répétés, rend le vêtement plus opaque au soleil. Il est également utile, pour la protection, de porter des vêtements amples et plutôt sombres. Des vêtements de protection solaire spéciaux avec un facteur de protection solaire de 20 à 40 sont également disponibles sur le marché, imprégnés de substances protectrices solaires. Et n'oubliez pas la protection de la tête et les lunettes de soleil!

5. Les sunblockers offrent une protection tout au long de la journée

Pas vrai! Le nom est trompeur: un écran solaire ne peut pas bloquer le soleil à l'infini, mais se caractérise par un facteur de protection solaire particulièrement élevé (30 ou plus). Le danger ici: beaucoup de gens se sentent en sécurité et oublient de renouveler la crème solaire à intervalles réguliers et, surtout, d’appliquer de manière uniforme.

6. Dangerous est juste un coup de soleil

Pas correct! Les rayons UV-B à haute énergie sont responsables d'un coup de soleil. Les rayons UV-A à ondes longues, quant à eux, sont responsables du bronzage de la peau, mais également du vieillissement cutané et du risque accru de cancer de la peau. Par conséquent, même sans coup de soleil, le rayonnement UV peut endommager la peau: plus le rayonnement est long, plus le risque de dommages permanents est élevé. Trop de soleil et de chaleur peuvent également provoquer une insolation, qui se manifeste par des problèmes circulatoires et des nausées.

7. La crème solaire avec un FPS élevé empêche le bronzage

Ce n'est pas vrai! Beaucoup de gens croient que les écrans solaires à facteur de protection solaire élevé (FPS) empêchent le brunissement - et utilisent plutôt des produits avec des facteurs trop faibles. Mais même avec un écran solaire puissant, vous serez encore brun et plus doux. Un facteur de protection solaire élevé protège contre les coups de soleil et aide à conserver le bronzage plus longtemps.

8. Les allergies au soleil proviennent de crèmes grasses

C'est vrai, mais seulement partiellement! Les allergies au soleil ont des causes très différentes: médicaments, parfums, chlore ou eau salée, mais la prédisposition héréditaire peut également entraîner des réactions allergiques aux rayons UV-A du soleil chez les personnes sensibles. Les écrans solaires à base d'huile peuvent déclencher une allergie au soleil et conduire à l'acné de Mallorca (ou à l'acné aestivalis de manière professionnelle). Les allergies au soleil peuvent être causées par un écran solaire gras, mais pas nécessairement.

Les produits de protection solaire dans les crèmes et les émulsions sont particulièrement problématiques, car ils contiennent des émulsifiants qui favorisent une réaction allergique. Pour une acné de Majorque, un gel solaire avec une protection élevée contre la lumière UV-A, qui est sans gras et sans émulsifiant, aide donc. Attention: même avec les produits de soin de la peau et After Sun, assurez-vous qu'ils ne contiennent pas d'émulsifiants. Ils peuvent adhérer à la peau pendant plus de 24 heures et, combinés aux rayons UV, peuvent ensuite entraîner des réactions d'intolérance.

9. Autobronzant protège la peau

Non! Le bronzage du tube n'offre aucune protection contre les rayons du soleil, car l'autobronzant n'a qu'un effet cosmétique. Ils se combinent avec les composants de l'épiderme humain dans la couche dite cornée et colorent la surface de la peau en brun - la capacité de la peau à se protéger du soleil ne change rien.

Partager avec des amis

Laissez votre commentaire